Comment détecter un faux timbre Chambre de commerce de St Nazaire ?

avril 17, 2014

Les timbres de la Chambre de commerce de Saint-Nazaire ont été émis en 1945 pour pallier la pénurie de timbres-poste dans les bureaux de la « poche » allemande de Saint-Nazaire. Les tirages furent de 30 000 exemplaires, dont 19 000 vendus, pour le 50c. vert foncé sur vert-pâle (reproduit ci-dessus) et de 20 000 exemplaires, dont 16 000 vendus, pour le 2f. brun-lilas sur vert-pâle.

 

En raison de leur intérêt historique, ces timbres sont aujourd’hui recherchés des collectionneurs et de nombreux faux circulent. Voici quelques indices qui vous permettront de repérer l’un des faux les plus courants.

> Le faussaire a commis 4 erreurs...

1- Saint et Nazaire non alignés. Dans la reproduction, le N de Nazaire est décalé vers la droite par rapport au S de Saint, contrairement à l’original, où ils sont alignés verticalement.

2- Initiales espacées. Les initiales EG de la signature sont espacées, contrairement à l’original où elles sont collées.

3- E de même taille que le R. Dans la reproduction, le E et le R de Nazaire est sont de même taille, alors que le E est plus petit sur le timbre authentique.

4- Barre du E trop longue. Dans la reproduction, la barre inférieure du E du « de » de Chambre de commerce est plus longue que la barre supérieure. Dans le timbre authentique, elles sont de même taille.

 

> Téléchargez cette fiche sous format pdf : Fiche conseil Chambre de commerce de St Nazaire

> Vous pouvez librement diffuser ces informations, les reproduire et les reprendre sur votre site Internet, l'important étant que le plus de philatélistes possble soient sensibilisés à la problématique des faux qui circulent sur le marché philatélique. Merci dans ce cas d'indiquer le site www.timbres-experts.com comme source et, lorsque cela est possible, de faire un lien vers notre site.

> Pour être informé en temps réel de la parution de nouveaux articles sur ce blog, abonnez-vous à notre flux RSS !

> Que pensez-vous de cet article ? Laissez-nous vos commentaires !




7 Réponses

decool xavier
decool xavier

mai 07, 2014

Bonjour,
article très intéressant
cordialement
à bientôt

TALLET Dominique
TALLET Dominique

avril 18, 2014

Passionnant et en tant que président d’un club philatélqiue, je vais présenter votre article aux membres de mon club par vidéo.
Jespère que vous êtes d’accord ,il faut ne faire profiter le maximum de personnes
Preséverez et proposez nous d’autres articles pour animer nos réunions
merci Cordialement

Fontaine
Fontaine

avril 18, 2014

Bonjour,
S’agissant du timbre “faux” de St-Nazaire, vous signalez 4 erreurs du faussaire, moi je pense qu’une 5ème erreur est répétitive: La mât du bateau
Sur le faux, la pointe est située sous le “E” de chambre alors que sur le faux la pointe est placée à droite du “E”
Cordialement

PUZENAT Alain
PUZENAT Alain

avril 18, 2014

Je trouve ces commentaires trés intéressants et aimerais surtout en avoir plus souvent . Merci Alain

CAMELIN Alain
CAMELIN Alain

avril 17, 2014

Bonjour.
Il y a un indice encore plus flagrant que vous oubliez et pourtant qui est visible sur vos images.
Ce détails est le décalage de la pointe de la voile sous le C(HAMBRE) et du mat sous le CHAMBR pour le vrai, alors que l’alignement est parfait pour le faux.
A ++

Chauffeteau
Chauffeteau

avril 17, 2014

Bravo ! Très correct et surtout très utile. Merci encore.

REBERRY
REBERRY

avril 17, 2014

Excellent article . Il circule actuellement sur internet de nombreux timbres oblitérés du
numéro 34 avec la surcharge en bleu 10 .Cela me semble être des timbres numéro 28B avec ajout de la surcharge bleu .
Qu’en pensez-vous ?
Bravo encore pour votre rubrique .
Bien cordialement
BR.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Autres articles

Une lettre de Victor Hugo expédiée par le ballon "Le Victor Hugo"

mars 25, 2019

Nous proposons chaque mois une rubrique dans Timbres Magazine, Sous l'oeil de l'expert, dont l'objectif est de présenter les techniques employées pour authentifier un timbre et déjouer les pièges tendus par les faussaires.

Dans le numéro d'avril, nous vous proposons une interview d'Alain Jacquart au sujet d'une pièce historique : une lettre expédiée par le ballon monté Le Victor Hugo... et écrite par Victor Hugo en personne. Cette lettre sera proposée aux enchères le 4 avril prochain, dans le cadre de la vente exceptionnelle d'histoire postale de la guerre de 1870-71, dont Alain Jacquart est l'expert.

Cliquez ici pour lire l'article au format pdf

Cliquez ici pour lire l'article en ligne

victor hugo

Vente aux enchères exceptionnelle d'histoire postale de la guerre de 1870-71 le 5 avril à l'Hôtel des ventes Drouot Richelieu

mars 25, 2019

Le 5 avril prochain se tiendra, dans le cadre de l’Hôtel des Ventes Drouot Richelieu, une vente exceptionnelle d'histoire postale de la guerre de 1870 - 1871, organisée par la maison Aguttes.

Cette vente aux enchères publiques (la deuxième d’une série d’autres ventes philatéliques à venir) s’inscrit dans le cadre de la dispersion des collections Aristophil.

 Environ 260 lots à la pièce et par multiples seront proposés, dont :

  • Ballons montés : 500 lettres. Nombreuses raretés : destinations, plis confiés, affranchissements, journaux, circulaires, oblitérations postales et militaires, taxes, ainsi qu'une lettre historique de Victor Hugo.
  • Exceptionnel ensemble de 15 lettres par valise diplomatique. Seul l'ambassadeur américain à Paris, M. Washbrune, est autorisé par Bismark à faire passer ses valises diplomatiques à travers les lignes en échange de la protection accordée aux ressortissants prussiens en France. Actuellement, 39 lettres ainsi transportées ont été recensées. Seules 25 sont dans des collections privées. 15 de ces 25 lettres sont proposées dans cette vacation.
  • Ballons des Gravilliers, correspondances d'Alfred Roseleur.
  • Très bel ensemble de papillons de Metz.
  • Boules de Moulins : environ 40 lettres, certaines avec cachets de repêchage et d'arrivée.
  • Divers, dont pigeongrammes, dépêches télégraphiques...

C'est tout naturellement que la maison Aguttes a fait appel à Alain Jacquart, de la maison Calves, pour effectuer l'expertise de cette vente d'exception, en partenariat avec l'expert Mario Mordante.

Nous avons le plaisir aujourd'hui de vous présenter le catalogue de cette vente, en téléchargement ou directement consultable en ligne, sur le site de la maison Aguttes :

Téléchargez le catalogue au format pdf

Consultez le catalogue en ligne

Expositions publiques : Drouot Richelieu, 9 rue Drouot, 75009 Paris, salle 5/6. Samedi 30 et dimanche 31 mars de 11h à 18h. Vendredi 5 avril de 11h à 12h.

Vente : Vendredi 5 avril 2019, salle 6, 13h30.

Rencontrons-nous au Salon philatélique de Printemps du 14 au 16 mars à Paris

février 27, 2019

Du jeudi 14 au samedi 16 mars 2019 se déroulera le Salon Philatélique de Printemps de la CNEP à l’Espace Champerret - Paris 17 - Hall C. Entrée gratuite de 10h à 18h pendant trois jours, sauf le samedi jusqu'à 17h.

La maison Calves vous accueillera sur le stand C03 pour expertiser vos timbres et réaliser des certificats. Nous serons également heureux de répondre à toutes vos questions concernant les faux et le métier d'expert.

La CNEP vient de mettre en ligne une version actualisée de son site Internet présentant les timbres émis sur le salon, l'ensemble des exposants présents, le programme des dédicaces, ainsi que de nombreuses informations pratiques. Découvrez-le dès à présent  pour bien préparer votre visite ! 

A noter : le magasin de la maison Calves du 8, rue Drouot à Paris sera fermé pendant toute la durée du salon. 

salon philatélique printemps