France – Yvert et Tellier 2

décembre 07, 2015

Capture3Faux de toute pièce (à gauche sur la photo, avec à droite un timbre authentique pour comparaison). L’aspect de ce timbre, très éloigné de l’original (voir notamment les chiffres de la valeur faciale), le dénonce immédiatement comme étant un faux.

Attention : ce type de faux est parfois vendu comme réimpression. Ne vous laissez pas piéger  ! Sachez que l'aspect des réimpressions de timbres classiques est toujours très proche des originaux (un examen très attentif est parfois nécessaire pour les distinguer).




1 Réponse

Philippe
Philippe

décembre 10, 2015

bonjour,
je viens d’en voir une série complète oblitéré grille, y compris un 20 centimes bleu. Toutes les vignettes présentent les mêmes imperfections par rapport aux originaux. Ils restent néanmoins très faciles à repérer.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Autres articles

FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°24

janvier 15, 2017

divers907Le timbre de gauche ci-dessus est un "Faux Fournier". Rappelons que Fournier, établi à Genève au début du XXe siècle, était un négociant qui faisait en toute légalité commerce de reproduction de timbres-poste de collection, dans la mesure où il les vendait comme telles. L'objectif était de permettre à des collectionneurs peu fortunés de boucher à bas coût des cases de leur album. Le problème est que, depuis, ces faux continuent à circuler sur le marché philatélique... Il sont heureusement assez faciles à détecter, car de piètre qualité. Comparez ici le faux Fournier avec le timbre authentique, à droite. Rien ne correspond : ni la taille des lettres du mot "TAXE", ni la forme des lettres "FRANCS" et "PERCEVOIR", ni encore le dessin du feuillage en arrière-plan.
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°23

janvier 15, 2017

divers906Faux de toute pièce (faux Fournier).
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°22

janvier 15, 2017

divers905Faux de toute pièce (faux Fournier).