FRANCE – YVERT ET TELLIER préoblitéré n°13

février 27, 2016

img172Surcharge fausse.

Il s'agit d'un faux fréquent : le timbre de base étant de faible valeur, il est très tentant pour les faussaires de le surcharger afin d'obtenir un timbre d'une valeur de plusieurs centaines d'euros.

Nous estimons que 90 % des préoblitérés de l'émission de 1893 actuellement sur le marché sont des faux. Nous vous conseillons d'acheter uniquement ces timbres accompagné du certificat d'un expert reconnu.

Par ailleurs, n'achetez jamais de timbres avec oblitération postale (comme ci-contre) : ces timbres n'avaient aucune raison d'en recevoir une.

Dans le cas présent, le faussaire ne s'est même pas donné la peine de trouver un timbre neuf pour rendre son travail crédible. La surcharge en elle-même est d'ailleurs très grossière. La taille et la forme des lettres sont éloignées de celles des originaux.




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Autres articles

FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°24

janvier 15, 2017

divers907Le timbre de gauche ci-dessus est un "Faux Fournier". Rappelons que Fournier, établi à Genève au début du XXe siècle, était un négociant qui faisait en toute légalité commerce de reproduction de timbres-poste de collection, dans la mesure où il les vendait comme telles. L'objectif était de permettre à des collectionneurs peu fortunés de boucher à bas coût des cases de leur album. Le problème est que, depuis, ces faux continuent à circuler sur le marché philatélique... Il sont heureusement assez faciles à détecter, car de piètre qualité. Comparez ici le faux Fournier avec le timbre authentique, à droite. Rien ne correspond : ni la taille des lettres du mot "TAXE", ni la forme des lettres "FRANCS" et "PERCEVOIR", ni encore le dessin du feuillage en arrière-plan.
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°23

janvier 15, 2017

divers906Faux de toute pièce (faux Fournier).
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°22

janvier 15, 2017

divers905Faux de toute pièce (faux Fournier).