FRANCE – Yvert et Tellier 182

mars 12, 2016

img182006Gomme non originale.

Nous souhaitons de nouveau vous alerter sur la problématique des timbres regommés.

Des dizaines de timbres avec gomme non originale nous sont soumis chaque semaine à expertise. Rappelons que la valeur d'un timbre regommé est équivalente à celle d'un timbre oblitéré, soit des écarts de cote qui peuvent aller du simple au quadruple ou au quintuple. Par ailleurs, de tels timbres trouvent difficilement preneurs à la revente.

Nous vous recommandons de suivre quelques conseils de prudence :

- Ne vous fiez pas nécessairement aux descriptions des vendeurs, notamment sur les sites de vente en ligne. Il est rare que des timbres regommés soient vendus comme tels ! Les vendeurs les présentent le plus souvent comme neufs**. 

- Ne pensez pas pouvoir détecter tous les regommages grâce aux scans fournis par les vendeurs, cela n'est pas possible ! Les regommages bien faits sont invisibles sur photo. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous ne mettons jamais sur ce blog de photos du verso des timbres regommés.

- Lorsque vous avez le timbre en main, comparez la gomme avec celle d'un timbre dont vous êtes sûr de l'authenticité. Vérifiez si elle n'est pas trop lisse, trop blanche. Regardez le recto du timbre pour voir s'il n'y a pas des traces de gomme au recto. Passez votre doigt sur le contour des dents : si le timbre "accroche", il y a des chances que vous soyez en présence d'un regommé.

- Privilégiez, pour vos achats, des timbres avec signature et certificat d'experts réputés (= dont le nom est reconnu dans le monde de la philatélie). A défaut, faites-expertiser vos timbres après achat, afin de pouvoir vous retourner vers le vendeur et obtenir remboursement.




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Autres articles

FRANCE – YVERT ET TELLIER poste aérienne n°6c

janvier 15, 2017

img491-001Le timbre de gauche est avec fausse perforation EIPA. Le faussaire a ici commis un erreur relativement grossière : il a perforé un timbre à 1F50 de couleur bleue (n°6 au catalogue Yvert et Tellier). Or, ce timbre n'existait pas encore lors de l'Exposition Internationale de Poste Aérienne de 1930, à l'occasion de laquelle les perforations EIPA ont été réalisées : il n'a en effet été émis qu'en 1934. Les timbres authentiques sont, eux, tous de couleur outremer (n°6a du catalogue Yvert et Tellier), tel celui à droite sur la photo.
FRANCE – Yvert et Tellier 750 – non surchargé tenant à normal

janvier 15, 2017

1946_n750_e_attenant_au_n736_maury_rv_aide_aux_tuberculeux001Cette très belle variété est malheureusement fausse. Il s'agit d'une paire de n°736 sur laquelle a été apposée, sur le timbre de gauche, une fausse surcharge. Comparez avec le n°750 authentique, à droite sur la photo : vous verrez que la forme du "3" est très approximative : irrégulière, et insuffisamment empâtée.
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°39

janvier 15, 2017

timbre_taxe_n_39_rose_sur_paille_neuf_avec_charnireTrucage : il s’agit d’un taxe n°25 des Emissions générales des Colonies françaises avec fausse dentelure.