FRANCE – YVERT ET TELLIER 6c

janvier 05, 2016

photo_pa_6c_pour_certificat_numriquePerforations fausses.

On nous demande fréquemment comment repérer de fausses perforations sur un timbre EIPA.

Parfois, le faux est évident : les perforations ne sont pas alignées, pas à la bonne dimension ou n'ont pas la bonne forme (ovales ou rectangulaires). Ou alors le timbre n'est pas dans la bonne couleur (rappelons que les timbres perforés sont obligatoirement dans la nuance outremer : un timbre bleu perforé ne peut être qu'un faux).

Parfois, en revanche, le faux est mieux réalisé et seul un examen attentif à la loupe permet de le détecter. Dans le cas présent, c'est un détail nous a immédiatement sauté aux yeux (et a ensuite été confirmé par un examen plus poussé) : la présence de traces de graisse noire à l'intérieur des perforations (malheureusement impossibles à voir sur la photo).

La présence de telles traces de graisse ne se rencontre jamais sur des timbres authentiques. La raison de leur présence sur ce timbre est tout simplement que le faussaire avait mal nettoyé, avant de l'utiliser, le peigne permettant d'obtenir les fausses perforations.




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Autres articles

FRANCE – YVERT ET TELLIER poste aérienne n°6c

janvier 15, 2017

img491-001Le timbre de gauche est avec fausse perforation EIPA. Le faussaire a ici commis un erreur relativement grossière : il a perforé un timbre à 1F50 de couleur bleue (n°6 au catalogue Yvert et Tellier). Or, ce timbre n'existait pas encore lors de l'Exposition Internationale de Poste Aérienne de 1930, à l'occasion de laquelle les perforations EIPA ont été réalisées : il n'a en effet été émis qu'en 1934. Les timbres authentiques sont, eux, tous de couleur outremer (n°6a du catalogue Yvert et Tellier), tel celui à droite sur la photo.
FRANCE – Yvert et Tellier 750 – non surchargé tenant à normal

janvier 15, 2017

1946_n750_e_attenant_au_n736_maury_rv_aide_aux_tuberculeux001Cette très belle variété est malheureusement fausse. Il s'agit d'une paire de n°736 sur laquelle a été apposée, sur le timbre de gauche, une fausse surcharge. Comparez avec le n°750 authentique, à droite sur la photo : vous verrez que la forme du "3" est très approximative : irrégulière, et insuffisamment empâtée.
FRANCE – Yvert et Tellier taxe n°39

janvier 15, 2017

timbre_taxe_n_39_rose_sur_paille_neuf_avec_charnireTrucage : il s’agit d’un taxe n°25 des Emissions générales des Colonies françaises avec fausse dentelure.